Formation sans bac : quelles sont les possibilités ?

Suivre une formation sans le bac, ou trouver un travail sans le bac, c’est possible ! 

 

Le marché du travail change progressivement
 

Les mentalités évoluent, et dans le bon sens ! Ces dernières années, nous observons que les notions de compétences, de savoir faire et de savoir être prennent souvent le pas sur le diplôme ou la formation initiale du candidat. Les recruteurs l'ont compris, les valeurs humaines, les expériences de vie, les centres d’intérêt...tout cela a de la valeur, voire beaucoup de valeur au moment d’un recrutement. En bref, le diplôme n'est plus l’unique gage de performance. Donc Bac ou pas Bac en poche, ne perds pas ta motivation !
 
La preuve en chiffres. D’après l’Observatoire de la Formation, seules 53% des entreprises accordent de la valeur au diplôme. En outre, plus l’entreprise est petite, moins elle y prête d'importance. Tu ne nous crois pas ?! Regarde donc l’étude de l’OFEM.
 
Si ces notions t'intéressent, sache que dans le jargon, on parle aussi de Soft Skills. Pendant un entretien, un recruteur qui cherche à évaluer tes soft skills s'intéresse à des qualités bien particulières ; l’empathie, le sens du service, la capacité à communiquer, l’esprit d’équipe, l’intelligence émotionnelle, la flexibilité … etc
 
Petite antisèche en 1 image grâce à l'institut IFOP : Découvrir les Soft Skills préférées des cadres français !
 


Le milieu de la formation en plein mouvement !

Tu l’auras compris, les recruteurs, en valorisant la compétence et les savoir être, s’ouvrent à d’autres types de parcours de vie et par extension, parcours de formation. Aujourd’hui, c’est plutôt le format d’études supérieures longues et diplômantes qui est remis en question.
 
Pourquoi ? Car après des années de spécialisation des métiers et des diplômes, la plupart des entreprises recherchent autre chose auprès de leurs collaborateurs. Polyvalence, vision transversale, compétences techniques spécifiques…
 
C’est fort de ce constat que tous les acteurs de la formation ont fait évoluer leur offre. Et cela s’observe à toutes les échelles ! Aussi bien auprès de l'État, avec l’avènement du CPF (Compte Personnel de Formation) que dans les organismes de formation privés. Ceux-ci n’ont de cesse de développer des formations toujours plus courtes, toujours plus opérationnelles, et toujours plus en lien avec le marché du travail.
 
L’as-tu remarqué ?! Désormais il est possible de suivre des formations professionnelles sur des sujets très précis. Les durées de ces formations oscillent entre quelques jours et plusieurs semaines et n’exigent pas forcément le bac ! Pour autant… elles t’ouvrent de nombreuses possibilités.
 

Trouver des formations gratuites et rémunérées, comment s’y prendre ?
 

Le savais-tu ? En France, il existe des formations gratuites et rémunérées de grande qualité qui ne nécessitent pas le baccalauréat ! La plupart de ces formations sont portées par des organismes de formation privés et financées par les Régions, l’Europe et parfois même le Pôle Emploi.
 
À titre d'exemple, nous avons ainsi créé à La WAB deux formations entièrement gratuites sur les filières numérique et entrepreneuriale. Pas besoin du BAC, aucun frais de scolarité demandés, et en prime, une indemnisation reçue par les apprenants tout au long de la formation. Et oui ! Dans ce genre de formation, tu deviens “stagiaire de la formation professionnelle” et tout cela devient alors possible !
Si nous l’avons fait sur le numérique ou l’entrepreneuriat, à Bergerac, dis toi bien que ceci existe donc à coup sûr pour n’importe quel lieu ou secteur d’activité !
 
Pour en savoir plus sur ce qui existe autour de toi, adresse-toi aux acteurs de l’emploi qui t’entourent. Pôle Emploi, Centre d’Information Jeunesse, Mission locale…
 
Tu peux aussi te familiariser avec la notion de “stagiaire de la formation professionnelle”. Nous avons trouvé pour toi, un article, un peu touffu, mais très complet sur le sujet :
 

La formation professionnelle continue pour te former efficacement sans diplôme !

 

Les formations intensives et spécialisées de courte durée (souvent payantes)
 

Si cette compétence est recherchée sur le marché du travail, c’est tout ce qui compte ! Les formations peuvent correspondre à des certifications ou tout simplement des pré-qualifications. Mais qu’importe ! L’important ici, c’est la compétence acquise. Tu vas voir, il y a pléthore de formations proposées. On ne va pas se mentir, la plupart de celles-ci sont payantes, MAIS, la plupart de ces formations sont aussi accessibles sans le bac !
 
Pour bien commencer, et t’assurer un certain niveau de qualité de la formation, nous te conseillons de chercher ton bonheur via la plateforme du Gouvernement : MonCompteFormation.gouv.
En effet, les formations listées sur ce site sont toutes certifiantes ! Et n’oublie jamais que Pôle Emploi ou la Mission Locale peuvent aussi t’apporter des aides et conseils dans cette démarche.
 

Les titres professionnels qualifiants (gratuits ou payants)
 

Les titres sont des équivalents des diplômes universitaires, mais enseignés par des écoles privées. Ils sont tout aussi valables et reconnus par les entreprises, que les diplômes. L’avantage pour toi : c’est qu’il existe bon nombre d'écoles où tu peux passer un test d’entrée sans avoir le bac !
 
Tu peux passer un titre sous statut d’alternant en trouvant une entreprise. Tu peux aussi mobiliser ton Compte Personnel de Formation (CPF). Ou encore solliciter un CPF de Transition. Ces dispositifs te donnent accès à la formation sans avoir à payer toi-même son prix !
 
Pour contrôler ton éligibilité, regarde toujours la section “pré-requis” des programmes de formation. C’est à cet endroit que tu verras si oui ou non il faut le bac pour s’inscrire. 
 

Tu n’as pas le Bac, OK, mais tu l’auras compris, tu peux quand même t’inscrire à une formation !

 
Je te propose que l’on se quitte sur un constat simple. Ne pas avoir le bac est loin d’être une fatalité ! Le marché du travail évolue à grande vitesse. La compétence et les soft skills se placent désormais au centre de l’attention. Ce changement de mentalité, tu dois en prendre conscience et te faire confiance ! Grâce à toute cette nouvelle offre de formation, plus courte, plus opérationnelle, les études universitaires ne constituent plus l'unique voie d'insertion. Alors, pas question de baisser les bras
 

Toujours pas convaincu•e … OK et bien dans ce cas, VOICI TES OPTIONS pour avoir le bac ou un équivalent ! 
 

Solution n°1 : Repasse le baccalauréat 

Tu redoubles ta terminale. C’est à dire que tu restes scolarisé, tu bosses à fond en étant accompagné par tes professeurs et tu tentes le passage du baccalauréat une seconde fois
 

Solution n°2 : Repasse le baccalauréat en candidat•e libre 

Tu en as fini avec le lycée ?! Tu peux toujours repasser le bac en candidat libre. Mais … Attention ! C’est faisable, mais cela te demandera de l’autonomie et de l’organisation pour gérer ta préparation. Même si tu te penses au-dessus de ça, sache qu’il sera difficile d’allier travail et révision. Et puis...de l’argent tu as toute la vie pour en gagner. Bref, n’envoie peut être pas balader le lycée trop vite ou envisage les cours par correspondance avec le Greta. 
 

Solution n°3 : Creuse la piste du DAEU (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaire)

L’objectif du DAEU est d’obtenir un équivalent du bac. L’avantage, c’est l’adaptation des enseignements que permet ce dispositif. Tout en te garantissant les mêmes droits que le bac !
 

Solution n°4 : Oublie le bac et change de cap !

CAP, Bac Pro, des termes barbares qui te font peur ? Tu ne devrais pas ! Tout d’abord parce que ces formations sont accessibles sans le bac. Et ensuite parce que ce sont des formations pour passionnés et passionnantes.  Elles débouchent sur de magnifiques métiers qui devraient être beaucoup plus valorisés.
 

Solution n°4 : Le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP)

Ces formations te spécialisent dans des filières professionnelles ou techniques. Et garantissent de très bons taux de placement en emploi en suivant. Ils correspondent à des métiers en tension, recherchés par nombre d’entreprises.
 

Solution n°5 : Le Bac Professionnel, l’autre baccalauréat

Peu de gens le savent, mais c’est une voie royale pour viser des BTS de grande qualité. En effet, bon nombre d’écoles privilégient les Bac Pro dans leur processus de recrutement en BTS !

Commentaires

 * Veuillez rentrer un minimum de 5 caractères et un maximum de 30 caractères
 * site.comment.form.help.email
 * Veuillez rentrer un minimum de 5 caractères et un maximum de 500 caractères
* Champs obligatoires
 *

Pas de commentaires